KYLIAN MBAPPé BALANCE SES VéRITéS !

Il n’y a pas eu de miracle pour Kylian Mbappé face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro. Ou tout du moins le réveil espéré. Les Bleus ont en effet livré une prestation dans la lignée de leurs précédentes sorties. Mais cette fois, la défense tricolore a craqué et l’équipe de France a logiquement été éliminée (2-1) malgré l’ouverture du score précoce de Randal Kolo Muani.

Et Kylian Mbappé a eu beau jouer sans masque, le Bondynois n’est jamais parvenu à se montrer décisif. L’ancien Monégasque s’est bien procuré une belle occasion en seconde période, mais sa frappe du droit s’est envolée dans les nuages. Une fois de plus.

Cette fois, si le capitaine des Bleus avait le masque, au coup de sifflet final, c’est en raison de l’immense déception née de cette défaite face à la Roja. « La compétition est ratée. Je voulais être champion d'Europe et on ne l'est pas, a-t-il d’ailleurs confié en zone mixte à l’issue de la rencontre. C'est le foot. Il faut passer à autre chose. L’année a été longue, je vais aller en vacances pour me reposer, ça va me faire beaucoup de bien. »

Kylian Mbappé lucide: "Je n’ai pas été bon et on rentre à la maison"

Et le n°10 tricolore ne s’est d’ailleurs pas caché au moment de juger son Euro. « Un problème physique ou psychologique ? Non, c'était tout. Il ne faut pas trop compliquer le foot, a-t-il lancé. T'es bon ou tu n'es pas bon. Je n’ai pas été bon et on rentre à la maison, c’est simple. Il faut bien que je me repose. Après, je pars pour une nouvelle vie. »

Et l’occasion ratée dans les dernières minutes risque de le hanter durant plusieurs jours. « Bradley (Barcola) fait un super travail. Il me la donne. Je fixe le défenseur, je rentre bien. Après, je pense que je dois marquer. Au minimum, cadrer. Ça va au-dessus. C'est la dure réalité du football. C'est 2-1 et c'est la maison », a-t-il soufflé.

Les prochains jours risquent par ailleurs de ne pas être de tout repos pour Kylian Mbappé. Il est en effet attendu la semaine prochaine à Madrid pour sa présentation en grandes pompes à Santiago Bernabeu et le néo-Madrilène doit également passer sur le billard pour être opéré du nez, quand bien même il a pu jouer sans masque, mardi, face à l’Espagne. « Avant le match, on a pris la décision, j'avais ras-le-bol du masque, j’ai demandé au doc si je pouvais et il m’a dit que je faisais ce que je voulais », a-t-il expliqué à ce sujet.

2024-07-10T03:53:39Z dg43tfdfdgfd