KYLIAN MBAPPé, LE VERDICT TOMBE

Sa conférence de presse de présentation, le 16 juillet prochain, était déjà très attendue. Au terme d’un feuilleton de plusieurs années, Kylian Mbappé va enfin revêtir le maillot du Real Madrid. Mais il ne devrait pas être question que de sa signature chez les Merengue lors de son passage devant les médias. Les journalistes espagnols ont en effet également impatients de le questionner sur son Euro.

La prestation du Bondynois, mardi, face à l’Espagne aura d’ailleurs été à l’image de son tournoi en Allemagne: complètement raté. L’ancien Parisien a certes délivré une superbe passe décisive pour Randal Kolo Muani. Mais pour le reste, le champion du monde tricolore a été à la peine, manquant même une énorme occasion dans les dernières minutes de la rencontre.

Devant les médias, le champion du monde tricolore a d’ailleurs battu sa coulpe. « La compétition est ratée. Je voulais être champion d'Europe et on ne l'est pas. C'est le foot. Il faut passer à autre chose. L’année a été longue, je vais aller en vacances pour me reposer, ça va me faire beaucoup de bien », a-t-il ainsi confié, ajoutant : « T'es bon ou tu n'es pas bon. Je n’ai pas été bon et on rentre à la maison, c’est simple. Il faut bien que je me repose. »

Mbappé était-il à l’Euro ?

L’accueil à Madrid risque néanmoins d’être musclé. La presse espagnole s’en est d’ailleurs donné à cœur joie après la victoire de l’Espagne. « Mbappé, sans masque pour mieux voir le but de Lamine Yamal », a écrit le Mundo Deportivo, ajoutant : « Le masque a rendu Kylian Mbpapé moins visible. Il a connu un Euro discret et a blâmé cette protection qui devrait l’accompagner encore au moins quelques semaines. »

« Mbappé était-il à l’Euro ?, s’est interrogé un Sport tout aussi acerbe. La toute nouvelle recrue du Real Madrid quitte l’Euro avec une contribution plus que discrète. Sa blessure au nez lors du premier match et le port du masque ne suffisent pas à justifier une performance loin de sa renommée et de sa carrière. L’Euro de Kilian Mbappé laisse un vide total. Ce n’était pas bon ni le premier ni le dernier jour. Et au milieu, une histoire de masque et trop de justifications pour une prestation inexistante. »

La presse madrilène est déjà plus clémente, considérant qu’il avait été le Français le plus dangereux et lui trouvant des circonstances atténuantes.

2024-07-10T09:39:30Z dg43tfdfdgfd