DESCHAMPS, LA VENGEANCE APRèS LES PROPOS DE GRIEZMANN ?

La gestion d'Antoine Griezmann par Didier Deschamps durant cet Euro 2024 alimente tous les débats.

La question a été posée à Antoine Griezmann en zone mixte, mardi soir, après l'élimination de l'équipe de France en demi-finale de l'Euro 2024 face à l'Espagne (1-2) : le numéro 7 des Bleus a-t-il compris sa non-titularisation contre son pays d'adoption ? « Comprendre, non, ça s’est personnel. Mais c’est comme ça, c’est la vie du footballeur. D’autres n’ont pas joué une minute donc ce n’est pas moi qui vais me plaindre. »

Un peu plus tard, le Mâconnais a livré le fond de sa pensée, traduisant un malaise non dissimulé lors de cet Euro. « J’ai mal commencé. Après, je me sentais de mieux en mieux, et j’ai fini sur le banc. J’ai essayé de tout donner avec beaucoup de changements tactiques et de position. Il fallait tout le temps s’adapter. »

"Deschamps lui fait payer son intervention d’avant l’Euro"

La frustration d'Antoine Griezmann est donc palpable. Mais la gestion de son cas est même devenu un sujet de débat dans les heures qui sont suivi cette désillusion. Consultant pour La Chaîne L'Equipe, Johan Micoud estime que Didier Deschamps s'est vengé après les propos du gaucher, qui avait assumé le jeu "chiant à regarder" des Bleus avant le début du tournoi, le 30 mai.

L'ancien Bordelais a exposé sa théorie. "Moi je pense que Deschamps lui fait payer son intervention d’avant l’Euro », a lancé Micoud. Moi je suis persuadé, connaissant le personnage, qu’il lui a fait payer cette déclaration. » Le principal intéressé sera certainement amené à expliquer le déclassement de son joueur-clé dans les semaines à venir.

2024-07-10T13:39:19Z dg43tfdfdgfd